Press Kit

Here you can download Tatiana’s photos, press materials, and rider.


Promo Photos

Click here to download Tatiana’s press photos


Tech and Hospitality Rider

Click here to download Tatiana’s rider


ABOUT TATIANA

Nicknamed “the Gypsy-jazz Warbler” by the New York Times and acclaimed as a “millennial shaking up the jazz scene” by magazine Vanity Fair, Tatiana Eva-Marie is a transatlantic bandleader, singer, and actress based in Brooklyn. Though best known for her work leading the Avalon Jazz Band – a band with a “vintage” flair that has gathered over 70 million views on YouTube – her interests have led her to explore a wide range of musical styles, from 1930s pop to modern jazz. Tatiana Eva-Marie’s singing is always inspired by her own French and Balkan heritage; a love for the Parisian art scene era spanning the 1920s to the 60s; a passion for Gypsy music; a fascination for New Orleans music; and a deep connection to the Great American Songbook. Through the lens of this musical kaleidoscope, she explores the music of Django Reinhardt, Sidney Bechet, Cole Porter, and other composers who were at the origins of French jazz, while adding her own original lyrics and arrangements to the mix.

DJANGOLOGY

Please don’t share; work in progress!

Tatiana Eva-Marie is returning with a brand new project celebrating the music of guitarist Django Reinhardt, the inventor of Gypsy Jazz. Instead of focusing on the emblematic style of playing that he created, her latest album DJANGOLOGY highlights the music of Django the composer, with her own original lyrics and arrangements, and the aim to lay the foundations for a Django songbook.

“I grew up in the jazz manouche circles, which are dominated by swarms of guitarists – it’s not always easy to fit in as a singer! The microcosm fascinated me and I too wanted to participate in the Django repertoire… I saw only one option: I had to write my own lyrics, tell my own stories, reinvent his music in my own image.”

Through lyrics in English, French, Romanian, and Rromanes (the Gypsy language), Tatiana narrates – with humour and poetry – her journey from the dark alleys of the Latin Quarter to the chic New York society salons.


ABOUT TATIANA / French

Surnommée « la fauvette manouche » par le New York Times et acclamée en tant que « millennial secouant la scène jazz » par le magazine Vanity Fair, Tatiana Eva-Marie est une bandleader, chanteuse, auteur, et comédienne établie à Brooklyn. Connue principalement pour sa carrière à la tête de l’Avalon Jazz Band – groupe musical aux influences “vintage” qui amasse plus de 70 millions de vues sur YouTube – ses intérêts l’ont menée à explorer tout un éventail de styles musicaux, de la pop des années ’30 au jazz moderne. Tatiana Eva-Marie s’inspire toujours de ses origines francophones et roumaines, d’un amour pour la scène parisienne des années ’20 aux années ’60, d’une passion pour la musique tzigane, et d’une fascination pour le jazz de la Nouvelle-Orléans. À travers l’objectif de ce kaléidoscope musical, elle revisite la musique de Django Reinhardt, Sidney Bechet, Cole Porter et autres compositeurs à l’origine du jazz français, tout en y ajoutant ses propres couleurs et ses propres textes. Elle a collaboré à l’international avec des musiciens de renom (Patrick Bartley, Guillaume Perret, Evan Christopher, Sasha Masakowksi, Cyrille Aimée, Darren Criss, Henri Dès, Giovanni Mirabassi, Sarah Lancman, Jeanne Gérard…) et autres artistes en tous genres (Francis Reusser, Shahrokh Moshkin Ghalam, Aline Mpumbu, Pétia Iourtchenko, Daniel Maidman, Alexander Klingspor…)

DJANGOLOGY


Tatiana Eva-Marie revient maintenant avec un nouveau projet autour de la musique de Django Reinhardt, le célèbre guitariste fondateur du jazz manouche. Au lieu de se focaliser sur le style emblématique qu’il a créé, cet album Djangologie met en lumière la musique de Django le compositeur, avec des paroles et arrangements originaux imaginés par la chanteuse d’adoption new-yorkaise. “J’ai toujours baigné dans le milieu du jazz manouche qui est dominé par des hordes de guitaristes – pas toujours évident de trouver sa place en tant que chanteuse! J’avais envie de participer moi aussi à ce monde, ce repertoire Django, et je ne voyais qu’une solution: écrire mes propres textes, raconter mes propres histoires, réinventer sa musique à mon image.” Avec des paroles en anglais, en français, en roumain et en tzigane, Tatiana raconte sa vie nomade, depuis les allées sombres du Quartier Latin jusqu’au chic des salons New Yorkais, avec humour et poésie.

BIO

Issue d’une famille de musiciens, peintres, et poètes, Tatiana commence sa carrière à l’age de quatre ans en véritable enfant de la balle. Avant même ses vingts ans, elle aura déjà plusieurs albums à son actif, sera une habituée de la scène théâtrale (Théâtre du Rond-Point, Comédie Française…), et aura écrit et mis en scène deux comédies musicales, tout en poursuivant des études de littérature médiévale à la Sorbonne. Très attachée à cette vision pluridisciplinaire de la création artistique, elle prend pour modèle Boris Vian, Henry Miller, Blaise Cendrars, Romain Gary, et autres polymathes, puis enchaîne les voyages autour du monde et les collaborations avec divers artistes de toutes sphères. Elle s’établit à New York où elle se fait rapidement connaître – notamment en faisant la première partie de Norah Jones – et fonde le Avalon Jazz Band, qui devient le groupe de référence du mouvement “vintage” en matière de jazz français. Avec ses musiciens, elle se produit sur les plus grandes scènes américaines – Lincoln Center, Birdland, New Orleans jazz Festival,… – et devient l’ambassadrice de ce “Paris des années 30” à l’international. Ces dernières années, incapable de s’abandonner à la léthargie de la pandémie, Tatiana sort quatre albums – dont un hommage à Michel Legrand en collaboration avec le pianiste Giovanni Mirabassi, – participe au nouveau
projet du saxophoniste Guillaume Perret “Into The Mood”, signe le livret d’un opéra du compositeur suisse Gérard Massini, lance avec quelques intellos new-yorkais un magazine en ligne dont elle devient rédactrice en chef, et prépare la sortie imminente du premier long-métrage de Gérome Barry “Swing Rendez-Vous”, dont elle a inspiré l’histoire, co-écrit les dialogues et dans lequel elle tient le premier rôle féminin. Elle revient maintenant sous les feux de la rampe avec un projet très personnel – Djangology – né d’une envie de renouer avec ses origines tziganes et de se faire porte-parole de la musique de Django Reinhardt dans le monde entier.